28 janvier 2013: la prieure Domenica Dethomas prend la tête du couvent

Soeur Domenica, 57ème supérieure du couvent de Müstair

La nouvelle prieure, Domenica Dethomas, fut élue le 11 octobre 2012 et intronisée le 28 janvier 2013, fête du bienheureux Charlemagne. Elle prit la relève de Soeur Pia Willi, qui avait dirigé la communauté pendant 26 ans. A la suite de 32 abbesses et de 24 prieures, Soeur Domenica est la 25ème prieure du monastère Saint-Jean-Baptiste de Müstair.

Son intronisation solennelle eut lieu dans l'église abbatiale, en présence de l'évêque de Coire Mgr Vitus Huonder et de Père Gregor Imholz, curé de Müstair et aumônier du monastère. Le 28 janvier est une date importante pour le couvent: son fondateur, Charlemagne, est fêté ce jour-là.


Après plus de 120 ans, à nouveau une prieure originaire de Müstair

Soeur Domenica est entrée au couvent à 25 ans, et vit depuis lors à 100 mètres de son chez-soi d'antan, en ces murs chargés d'histoire. C'est actuellement la seule moniale originaire du village. Après plus de 120 ans, une Müstairoise est donc à nouveau à la tête de la communauté. {LINK zu einem Artikel im mas-chalch pdf}

 

Transmettre l'esprit bénédictin parmi les hommes

Le travail de Soeur Domenica comme jardinière d'enfants, puis comme sous-prieure et collaboratrice au musée du monastère, lui a donné l'occasion d'entretenir le contact avec les habitants de la vallée, mais aussi avec les nombreux hôtes du monastère. Ainsi, elle a à coeur de partager la spiritualité bénédictine et la vie monastique aux hommes et aux femmes du monde. Ses responsabilités de prieure sont précisément décrites dans la règle de saint Benoît, de même que la manière dont elle devrait diriger le couvent et le représenter à l'extérieur.

Ainsi, saint Benoît consacre deux chapitres de sa règle au supérieur du monastère. La prieure doit considérer "combien difficile et laborieuse est la charge qu'il (elle) a reçue de conduire les âmes et de s'accommoder aux caractères d'un grand nombre." (règle de saint Benoît 2:31).